Programme de Volontariat à Quito, en Equateur

Equateur

Traversant l’équateur, d’où le pays tient son nom, l’Equateur partage des frontières avec le Pérou et la Colombie et compte treize millions d’habitants. L’Equateur a 3 principales régions et une région insulaire dans l’Océan pacifique. La côte est composée d’un littoral situé à basse altitude dans la partie occidentale du pays. Dans le centre on trouve la chaîne de montagne située à haute altitude dans les Andes. Dans la partie est du pays on trouve la forêt tropicale de l’Amazone qui représente presque la moitié de la surface totale du pays bien que moins de 5% de la population vive dans cette zone. Pour terminer, les Îles Galapagos, rendues célèbres par Darwin, se trouvent à 1000 km à l’ouest du continent et constituent une excursion exotique unique en son genre.

La culture continentale de l’Equateur est définie par le « mestizo » (métissage ) de la plupart des habitants, et comme leurs ancêtres, ils sont un mélange d’influences européennes et amérindiennes combinées à des aspects africains hérités des ancêtres esclaves. Les communautés indigènes de l’Equateur sont intégrées dans la culture continentale à différents degrés, en fonction de la région.

Quito

La capitale de l’Equateur, Quito, se situe dans une belle vallée entourée des sommets couverts de neige des Andes. C’est une ville de tradition franciscaine et plus accueillante et sûre que toute autre ville en Amérique latine. De plus, elle a gardé son charme colonial malgré sa taille importante qui s’élève à 1 million. Toutefois, Quito a l’ambiance d’une petite ville – probablement parce que vous pouvez toujours aller à pied à de nombreux endroits. Les trajets sont courts et le système des bus est très développé.

Située à 2 850 mètres, Quito est la deuxième capitale plus élevée dans le monde en terme d’altitude. De plus, Quito est située à seulement 35 kilomètres de l’équateur et est connue localement sous le terme de « la mitad del mundo » (la moitié du monde).

Le centre historique de Quito a été nommé par l’UNESCO patrimoine mondial de l’humanité en 1978 et contient de nombreuses places et églises baroques, y compris la cathédrale, le couvent et l’église de Saint Francis, qui est le plus gros bâtiment, datant de la période coloniale et construit par les Espagnols en Amérique du Sud.

Grâce à son beau réseau routier, la ville de Quito est bien reliée au reste du pays. C’est le centre financier, politique et administratif du pays. C’est le centre touristique le plus visité en Equateur derrière les Îles Galapagos. A la différence d’autres villes en Equateur, depuis Quito, il est très facile de voyager par voie terrestre ou par voie aérienne en Amérique du Sud et dans le monde entier. Sa situation géographique fait d’elle un endroit facile d’accès vers d’autres zones de la ville, y compris les plages, les montagnes et le bassin amazonien. Pour les visiteurs qui aiment bien faire du shopping, Quito est le plus important centre commercial en Equateur en matière de produits artisanaux, situé à proximité des principales zones de productions et des marchés indigènes. Alors que la vie à Quito n’est pas la moins chère en Equateur, elle est considérée depuis 4 ou 5 ans comme étant la ville la moins chère par rapport au reste du monde.

En Equateur, il fait un temps modéré tout au long de l’année. Le climat dépend de l’altitude et il ne faut pas oublier que le pays est situé sur l’équateur. Des plages tropicales aux volcans couverts de neige, on trouve en Equateur tous types de climats qui puissent exister sur terre. De nombreuses personnes ont qualifié son climat d’éternel printemps, du fait de sa situation proche de l’équateur à haute altitude. Sa température moyenne quotidienne est d’environ 18ºC, et elle s’élève à 23º pendant la journée. Les températures maximales atteignent les 29ºC et les minimales les 5ªC, mais cela arrive rarement. Il est connu que le temps à Quito est imprévisible. Il est important de se munir d’un col roulé, d’un pull et d’une veste car aucun des bâtiments n’est équipé d’un système de chauffage ou de climatisation.

Notre école partenaire don Quijote à Quito

Notre école à Quito se situe dans un agréable quartier résidentiel, connu sous le nom de « La Carolina » et se trouve à proximité des arrêts de bus. L’école est située dans un hôtel particulier neuf, entourée de jardins dans une zone résidentielle calme. Les étudiants ont à leur disposition un court de tennis, une salle vidéo, un salon et des salles de danses. Il existe également une petite cafétéria proposant des petits repas, des boissons, des salades, du café et du thé etc. Les cours peuvent se faire en petits groupes (maximum 4) et peuvent avoir lieu dans des salons ou à l’extérieur dans les jardins. Toutefois, le choix du lieu (à l’extérieur ou à l’intérieur du local) est laissé aux étudiants selon leurs préférences. La tenue vestimentaire est en général décontractée pour les étudiants et un peu plus habillée pour les professeurs.

L’école met en place des cours de danse, de cuisine et des cours magistraux et organise des visites guidées. Sont également organisés pendant la semaine des voyages à petits prix aux Parcs Nationaux, des tours dans les marchés indiens et dans des sites naturels pour observer les oiseaux. Les tickets de symphonie, de foot ou de ballet s’achètent facilement par l’intermédiaire de l’école.

L’expérience nous a démontré que les activités culturelles ont un impact positif sur votre implication intellectuelle pour l’acquisition d’une langue étrangère. C’est la raison pour laquelle nous vous conseillons de participer à toutes les activités proposées à Quito et en Equateur.

Le Programme

don Quijote vous trouvera un travail non rémunéré dans diverses institutions sociales. La seule exigence est d’avoir un niveau d’espagnol adéquat afin de pouvoir bien communiquer avec la communauté. Pour garantir cela, et pour vous aider à vous adapter à cette nouvelle situation, il est indispensable que vous ayez suivi des cours d’espagnol avec nous pendant au moins 4 semaines. Pendant votre volontariat, don Quijote vous accompagnera pour vous fournir l’aide et l’assistance qui vous seront nécessaires. Et vous nous direz si tout se passe bien.

Les candidats peuvent choisir le domaine et leur destination préférés pour effectuer leur mission de volontariat. Les domaines possibles s’articulent autour du travail social, de l’éducation, du travail culturel et de la restauration. Alors que la plupart des projets de volontariat ont lieu dans la ville d’étude, il y a également des projets en dehors de la ville.

Vous aurez besoin d’au moins huit semaines à consacrer au programme de volontariat: les quatre premières semaines du programme seront réservées à la prise de cours d’espagnol ; la mission de volontariat se poursuivra pendant les quatre semaines suivantes (ou pendant plus longtemps si vous le souhaitez).

Ce programme se déroule en deux temps:

  • Cours d’espagnol Intensif
  • Mission de Volontariat

Cours d’espagnol Intensif

Il s’agit de 4 cours par jour pendant 4 semaines minimum.

Vous aurez quatre heures de cours d’espagnol Intensif du lundi au vendredi, avec tous les jours une nouvelle activité culturelle dans l’après-midi ou le soir.

Mission de Volontariat

Après les 4 semaines minimum de cours d’espagnol, vous commencerez votre mission de volontariat qui dure au minimum 4 semaines (4 à 8h par jour)

Exemples d’opportunités de volontariat en Equateur

Après avoir effectué un cours d’espagnol répondant à vos besoins pendant au moins quatre semaines, vous allez commencer votre mission de volontariat. Les projets sont focalisés sur le travail avec les enfants, dans le domaine de la santé publique, sur les questions environnementales, etc. Nous vous aiderons à vous installer et nous vous donnerons des conseils tout au long de votre mission.

Le travail du volontaire est composé de cinq missions principales:

  • Mission environnementale: faire l’inventaire de la biodiversité, récupérer les paysages, participer au projet de reboisement avec les espèces initiales et enseigner les questions environnementales.
  • Mission de libération culturelle: recherche et enquête sur l’histoire, la danse, la musique, les histoires et les légendes, les médecines naturelles et les habitudes.
  • Mission de développement communautaire: travailler ensemble pour maintenir la propreté de la ville, aider les agriculteurs dans la culture traditionnelle et organique, aider dans le bâtiment et dans l’entretien des chemins dans les forêts et l’entretien des espaces publics comme les parcs et les écoles etc.
  • Mission de développement institutionnel: créer des bases de données, faire des traductions, développer et exécuter des projets et enseigner les langues, privilégier l’écotourisme et la conversation.

*Contactez-nous pour plus d’informations sur notre programme de Volontariat à Quito